Préparer votre voyage à Cuba

1. Informations générales

Nom officiel : République de Cuba

Langue officielle : Espagnol

Superficie : 110 860 km2

Population : 11 millions d’habitants (dont les 3/4 vivent en ville)

Capitale : La Havane (2,3 millions d’habitants)

Monnaies : peso cubain ET peso convertible

Régime politique : République socialiste (Parti communiste unique)

Chef de l’Etat : Raul Castro, frère de Fidel Castro Ruz

(Premier ministre en 1959, Président en 1976)

Religion : Catholicisme, animisme et santeria (religion afro-cubaine)

Taux d’alphabétisation : 99,8 %, taux le plus élevé du monde !

Taux de natalité : 1,6 enfants par femme

Moyenne d’âge de la population : 36,3 ans

Espérance de vie : 77,9 ans

PIB : 82,3 milliards de dollars (2014), Cuba est la 1ère économie des Antilles

Communauté cubaine en France : 2800 personnes

Français résidant à Cuba : 664 français

2. Vols et formalités administratives

Les prix des vols commencent à baisser depuis quelques mois, avec l'ouverture du pays.

Néanmoins, le prix du billet d'avion n'est pas donné !

Plusieurs compagnies assurent des vols directs depuis Paris : notamment Air France depuis l'aéroport Charles de Gaulle et la Cubana de aviación depuis l'aéroport d'Orly. Depuis décembre 2016, Air Caraïbes assure aussi des vols directs au départ de Paris-Orly pour la Havane et Santiago.

Les vols avec une escale courte au départ de Paris sont une bonne option : Air Europa depuis Orly avec une courte escale à Madrid ou Condor depuis Charles de Gaulle avec une escale courte en Allemagne.

Pour les frontaliers, il est souvent intéressant de réserver un vol depuis Barcelone ou depuis Madrid (compagnie evelop!), ou depuis Milan (compagnie Meridiana).

 

Pour pouvoir entrer sur le territoire cubain, vous devez être muni de :

  • votre passeport en cours de validité,
  • la carte de tourisme (22€), valable 30 jours (renouvellement possible sur place). Elle est à retirer au consulat de Cuba en France, 14-16 rue de Presles, 75015 Paris. Métro: Dupleix. Tél. : 01-45-67-98-81 ou 55-35 (du lundi au vendredi de 14h à 16h). Courriel : conscu@ambacuba.fr. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h. Les démarches peuvent se faire par courrier. Vous pouvez également effectuer une demande en ligne via des organismes tiers comme action-visas.com
  • une assurance santé : renseignez-vous auprès de votre banque, elle est parfois inclut dans votre carte de crédit, il vous suffit alors d'éditer votre attestation en ligne. C'est par exemple le cas pour certaines cartes VISA.

3. Hébergement

Plusieurs options s'offrent à vous :
  • - les casas particulares : c'est le mode d'hébergement le plus fréquent à Cuba et celui que nous recommandons car il vous permettra de vous imprégner de la culture cubaine. Il s'agit de chambres que des particuliers cubains louent à des prix abordables. C'est un peu le système Airbnb, bedycasa. Le prix de la chambre varie entre la saison haute et la saison basse mais aussi entre les Régions (de 15 à 25 CUC). Nous conseillons de réserver le petit déjeuner (en général il y a un supplément de 3 à 6 CUC par personne). N'hésitez pas à dîner de temps en temps dans votre casa, certaines hôtes vous cuisineront des plats typiques, parfois meilleurs que dans les restaurants traditionnels!
  • - les hôtels : Cuba dispose d'un parc hôtelier diversifié, des constructions sommaires à l'architecture soviétique aux luxueuses demeures coloniales. Le standing et le tarif varient bien sûr en conséquence, de 40 à 150 CUC. Certains hôtels proposent des formules classiques "all inclusive", notamment à Varadero.
  • A noter : Le camping est quasi inexistant à Cuba.

A savoir : votre passeport et votre carte de tourisme vous seront demandés dans les hôtels comme dans les casas particulares qui sont obligés de tenir un registre scrupuleusement à jour, sous peine de lourdes amendes.

 

Quelques adresses de casas que nous avons testées personnellement et que nous recommandons:

- Trinidad : casa Melian, à deux pas du centre historique et de la casa de la musica mais sans aucune nuisance sonore, une famille généreuse et de confiance!

Adresse : Jesús Menéndez 82A e/ Agustín Bernaz y Colón, Trinidad
Tél : (0053) 52.44.78.06

Mail : casamelian321@gmail.com ou diegozuares70@gmail.com

- Camaguey : casa Jerez (Yordanis y Liset), à coté de l'avenue principale (calle Republica) 

Adresse : Ignacio Sanchez 425, entre Républica y Joaquin Aguero

mail : yordajerez@gmail.com ; portable : (0053) 58.08.67.75

casa Milaydi y Rodolfo : Ignacio Sanchez 423, à deux maisons de la casa Jerez  : (0053)54.50.82.29

mail : rodomartin@nauta.cu

casa Arelys Victores Crespo, à coté du terminal de bus Viazul
Adresse : calle Victoria #13, entre carretera central y reeves
Rpto el Diamante
tel fixe: (0053) 32.27.12.21 ; portable : (0053) 52.83.33.62
mail : arelysvictores@yahoo.es

- Viñales : casa Mariuska y Alexis

Adresse : Adela Azcuy Norte #35-A Viñales. Pinar del Rio

Tel fixe : (0053) 48.69.56.87 ; portable : (0053) 53.09.76.63

Mail : vinalescuba@nauta.cu

4. Monnaie(s)

Cuba compte deux monnaies officielles : les pesos convertibles (CUC) et les pesos (ou moneda nacional ; MN). 1 peso convertible (CUC) vaut 25 pesos (MN).
Les étrangers/touristes paient majoritairement en CUC.
La plupart des paiements s'effectuent en espèces, la carte bancaire n'est utilisée que dans les hôtels internationaux, quelques grands magasins/structures.
Nous recommandons d'amener des espèces (euros) et de les changer sur place, à l'aéroport, dans les banques et maisons de change (cadeca).
Les grandes villes sont aussi dotées de distributeurs automatiques où vous pourrez retirer de l'argent en CUC mais les frais bancaires et commissions sont relativement importants et la carte ne "passe" pas toujours...
Attention, il n'est toujours pas possible de changer des dollars à Cuba.

5. Itinéraires conseillés

Tout dépend du style de vacances dont vous rêvez, de vos centres d'intérêts, de votre rythme.

 

1 semaine

2 options : La Havane - Viñales ou La Havane - Trinidad

 

1 semaine, option 1 : La Havane - Viñales

  • J 1 : La vieille Havane (Habana Vieja)
  • J 2 : Les forteresses, la fabrique de cigares Partagas et un petit tour dans le Vedado
  • J 3 : Journée plage à l'Est, vous pouvez aussi faire une journée à Varadero
  • J 4 : Départ vers Viñales et nuit à Viñales avec un petit tour le soir au centre Polo Montañez
  • J 5 : Randonnée dans les Mogotes (à pied ou à cheval) et visite d'une plantation de tabac
  • J 6 : Retour vers la Havane
  • J 7 : Dernier jour à la Havane, petit tour cliché mais tellement agréable en vieille voiture américaine et derniers achats au marché San José

1 semaine, option 2 : La Havane - Trinidad

  • J 1 : La vieille Havane
  • J 2 : Les forteresses, la fabrique de cigares Partagas et un petit tour dans le Vedado et en vieille voiture américaine
  • J 3 : journée plage à l'Est
  • J 4 : départ vers Trinidad, découverte à pied de la ville (être bien chaussé!)
  • J 5 : excursion a la Vallée de los Ingenios (soirée au choix à la Trova, casa de la musica, discothèque La Cueva, Rincon de la salsa)
  • J 6 : journée plage à Ancon (2€ l'aller/retour en bus), soirée à ne pas rater à la casa de la musica puis à la Cueva pour finir la soirée et danser jusqu'au petit matin
  • J 7 : retour à la Havane, direction l'aéroport (compter 3h30 pour faire Trinidad-La Havane)

2 semaines

  • J 1 : La vieille Havane
  • J 2 Les forteresses, la fabrique de cigares Partagas, balade en vieille voiture américaine
  • J 3 : Petit tour dans le Vedado et la finca Vigía de Hemingway
  • J 4 : Départ vers Viñales (avec un arrêt facultatif à Soroa)
  • J 5 : Excursion dans Les Mogotes, à pied ou à cheval et soirée dansante à l'espace Polo Montañez
  • J 6 : Départ pour Trinidad
  • J 7 : Excursion Topes de Collantes et Valle de los Ingenios, soirée à la casa de la musica puis la Cueva (discothèque dans une grotte)
  • J 8 : Journée plage à Ancon (soirée à la Trova puis danse au Rincon de la Salsa)
  • J 9 : Départ vers Cienfuegos, playa Rancho Luna, visite de la ville et de son ancien théâtre
  • J 10 : Visite de Santa Clara le matin et après-midi au delphinarium
  • J 11 : Excursion sur un cayo ou aux cascades del Nicho
  • J 12 : départ pour Varadero et pour la plage
  • J 13 : journée plage et détente
  • J 14 : retour à La Havane, direction l'aéroport

3 semaines

Nous conseillons, dans ce cas, l'arrivée à Santiago et le retour vers la France en partant de La Havane ou inversement. Ou alors l'utilisation d'un vol interne La Havane-Santiago.

  • J 1 : Arrivée à Santiago
  • J 2 : Visite de la ville
  • J 3 : Excursion à la Gran Piedra et à l'église de la Virgen del Cobre (patronne de Cuba)
  • J 4 : Parc de Baconao, plage de Siboney
  • J 5 : Baracoa
  • J 6 : Bayamo, excursion du Pico Turquino et incursion dans la Sierra Maestra
  • J 7 : départ pour Camagüey
  • J 8 : Morón et cayo Coco (9e jour)
  • J 9 : Départ pour Trinidad via Sancti Spíritus
  • J 10 : visite de Trinidad et Valle de los Ingenios, soirée à la casa de la musica puis La Cueva
  • J 11 : topes de collante et plage Ancon, soirée à la trova puis rincon de la salsa
  • J 12 : Cienfuegos
  • J 13 : Playa Girón et delfinarium de Cienfuegos
  • J 14 : Santa Clara
  • J 15 : Varadero
  • J 16 : La Havane, La Vieille Havane
  • J 17 : La Havane, les forteresses, la fabrique de cigares Partagas,
  • J 18 : Petit tour dans le Vedado et la finca Vigía de Hemingway
  • J 19 : Viñales
  • J 20 : Viñales, randonnée dans les Mogotes, à pied ou à cheval
  • J 21 : Retour sur la Havane

6. Transports

Plusieurs moyens de transport coexistent et notamment :

- le taxi particulier ou collectif : mettez-vous d'accord en amont avec le chauffeur selon la course à effectuer ; le compteur n'est que très rarement utilisé. Le prix par personne dépend du nombre de passagers à transporter. Plus vous être nombreux, plus vous économiser.

Par exemple, pour une course Trinidad - La Havane, le prix est de 100/120 CUC pour une voiture. Si vous êtes 4, cela vous reviendra seulement à 30 CUC.

Pour réserver un taxi, vous pouvez demander à votre hôtel ou casa particular ou vous pouvez en trouver un vous-même dans la rue ou près des terminaux de bus.

- le bus : nous recommandons la compagnie Viazul qui dessert de nombreuses villes avec un bon rapport qualité/prix. Pour les longs trajets, on perd un peu de temps car il y a plusieurs arrêts mais cela reste un très bon moyen de transport à Cuba. Vous pouvez réserver votre trajet en ligne depuis votre ordinateur jusqu'à 7 jours à l'avance (http://www.viazul.com/) ou bien directement au guichet Viazul de la gare routière jusqu'à 20 min avant le départ.

- la location de voiture : c'est assez cher à Cuba si l'on compare avec d'autres pays voisins mais encore une fois, à plusieurs, c'est vite rentabilisé et cela vous permet davantage de liberté. Cuba dispose de belles autoroutes reliant les principales villes. En revanche, en dehors des grands axes, les routes sont parfois abîmées et il est fréquent de crever car les pluies laissent parfois de gros trous dans le sol. Nous vous conseillons de faire la réservation depuis la France et à l'avance en période haute car il y a une pénurie de voitures de location, surtout en fin d'année.

- l'avion : pour les longs trajets, vous pourrez sans souci emprunter des vols internes proposés par la compagnie nationale cubaine (la Cubana de aviación). En à peine une heure, vous passerez de la Havane à Santiago.

- le "train" : à déconseiller. Réseau vétuste, retards importants. Jamais utilisé par les touristes.

- la calèche : dans certaines grandes villes comme à Camaguey pour vous éviter de marcher. Vous pouvez utiliser des "calèches" très empruntés par les locaux et régler en monnaie nationale.

7. Musica maestro y baile

Cuba ne serait plus Cuba sans la musique et la danse.

Cuba est un foisonnement de différents genres musicaux. Parmi les plus connus, on retrouve la salsa cubaine, le son (avec ses différents déclinaisons, par exemple le son montuno), l'afro, le changui, etc.

Les jeunes générations apprécient particulièrement le reggaeton qu'ils se sont appropriés pour créer le "cubaton" (reggaeton à la cubaine) ainsi que la bachata venue de l'île voisine de République Dominicaine. 

La musique est présente partout et tout le temps ! Vous découvrirez d'excellents musiciens et de magnifiques compositions originales crées par chaque groupe.

Dans les casas de musica, on vous invitera volontiers a "bailar casino" (danser la salsa en ronde).

Pour en savoir plus sur les différents genres musicaux, cliquez ici.

8. Cuisine traditionnelle / Restauration

Vous pourrez déguster les savoureux plats cubains dans les restaurants traditionnels appelés "paladares" ou dans votre casa particular.

LE plat typique est le congri. Il est composé de riz et de haricots rouges préparés ensemble dans une même casserole. À Cuba, on les laisse tremper toute une nuit dans une casserole pleine d'eau, ce qui facilite la cuisson. On les prépare dans une cocotte minute, tout d'abord pour les ramollir, puis on ajoute les épices pour le goût: de l'ail écrasé, du piment haché, des feuilles de laurier, de l'origan, du cumin et du poivre. Enfin, on verse le riz dans les haricots et on laisse cuire à feu très doux jusqu'à ce qu'il ne reste plus d'eau.

Il existe la même version avec les haricots noirs, nommée « Moros y Cristianos », littéralement Maures et Chrétiens. "Moros" fait référence aux esclaves noirs (représentés par les haricots) et "Cristianos" fait référence aux chrétiens blancs (représentés par le riz).

Les cubains ajoutent généralement des petits cubes de porc sauté. Ils mangent beaucoup de porc, un peu de poulet rôti ("pollo asado") mais nos amis végétariens et musulmans peuvent se rassurer, il y a aussi de nombreux poissons à déguster (n'oublions pas que Cuba est une île!) et la langouste est à tomber !!!

La viande de bœuf est difficile à trouver car les cubains n'ont pas vraiment le droit d'en consommer, sous peine de prison. On commence tout juste à en voir dans les boutiques officielles mais cela reste rare. Seuls les cubains souffrant d'anémie ou dont l'état de santé le justifie (personnes âgées, etc.) peuvent s'en procurer. Elle se vend parfois au marché noir, mais cela reste illégal. Nos plats traditionnels préférés à base de viande de boeuf : le picadillo et la "ropa vieja".

Les plats s'ils ne sont pas accompagnés de riz, sont souvent servis avec des légumes/crudités, notamment du choux blanc et de la "yuca" (aliment entre la patate douce et le manioc).

 

Inutile de consacrer un article sur les délicieux cocktails cubains (avec ou sans alcool) ?! Vous pourrez siroter un mojito, un Cuba libre, une piña colada, entre autres. Au delà de son rhum si fameux, vous pourrez gôuter les bières cubaines, la "Cristal" assez douce et la "bucanero", plus forte et ambrée. Goûter également les cocktails de fruits frais de type "smoothies" appelés "batidos". Mes préférés sont à la mangue (mango), à la papaye (fruta bomba), ou à l'ananas (piña). Ils vous sont généralement servis si vous prenez le petits déjeuner dans votre casa. Plus simple mais toujours aussi bon, la traditionnelle "limonada" à base d'eau, de sucre et de citron, servie bien fraîche. Dans les restaurants on vous proposera souvent comme "resfrescos" (sodas), le "tukola", il s'agit en fait de la version cubaine du Coca-cola. 

 

Pour les desserts, c'est là que le bat blesse... Si vous êtes fan de pâtisserie et que vous êtes plutôt "sucré", vous risquez d'être un peu déçu mais vous aurez tellement bien manger avant que vous n'aurez plus très faim pour le dessert :)

 

Vous pourrez vous faire plaisir puisque les tarifs restent raisonnables : 8/12 CUC pour un plat copieux (en général 8/10 CUC pour le poulet ou poisson et 10/12 CUC pour la langouste), 3/4 CUC pour un cocktail alcoolisé, 1/2 CUC pour une limonada.

9. Religion

Les cubains sont croyants, en grande majorité.

Le christianisme (catholicisme) est particulièrement présent, même si les relations entre le régime et le clergé n'ont pas toujours été simples. La patronne de Cuba est la Virgen del Cobre (Vierge du Cuivre), qui se trouve à une dizaine de kilomètres de Santiago. C'est précisément cette église qui avait été choisie pour la visite du Pape en 2015.

Comme au Brésil, la santeria (religion d'origine africaine mélangée au christianisme) est très populaire à Cuba. Chaque dieu appelé orisha (orisha = dieu en langue africaine yoruba) a sa couleur spécifique. Parmi les principaux orishas, on retrouve : Obatala (paix et harmonie), Eleggua (qui représente le hasard - noir et rouge), Yemaya (vie et maternité - bleu), Ochun (féminité, amour et fertilité - jaune), Shango (virilité - rouge), Oggun (guerre), Orunmila (dieu du temps passé et futur). Chaque Orisha est identifié à un saint catholique.  

10.Infos pratiques

- Pour communiquer à l'extérieur, le mieux est d'utiliser des applications comme whatsapp, viber ou encore IMO (très utilisé à Cuba) qui vous permettent d'appeler via internet. Il vous suffit alors d'acheter une recharge de 2€ pour 1h et vous pourrez ainsi appeler vos proches en vous connectant depuis les parcs ou zones wi-fi de chaque grande ville. Evitez d'appeler avec votre mobile si vous ne voulez pas vous ruiner et évitez aussi le wifi des hôtels qui est plus cher et fonctionne très lentement. Prévenez vos proches qu'il n'y a pas de free wi-fi à Cuba et que les connexions sont assez lentes, donc qu'ils ne s'inquiètent pas si vous désertez les réseaux sociaux pendant votre séjour :)
- Décalage horaire France / Cuba : moins 6 heures. Quand il est 10h du matin à Paris, il n'est que 4h du matin à Cuba !
- Soyez patient lorsque vous attendez le bus ou au restaurant, le service n'est pas toujours très rapide. Cuba, c'est un autre rythme, l'occasion d'oublier un peu sa montre ! Soyez encore patient lorsque vous enverrez vos cartes postales, il est possible que vous rentriez chez vous avant que vos cartes postales ne soient parvenues à leurs destinataires :)
- Ayez toujours sur vous du papier toilette (ou des lingettes) si vous voulez éviter de payer 1 CUC dans les toilettes en bordure de routes.

- N'oubliez pas d'emporter un adaptateur pour prise européenne. A noter que le courant électrique moyen à Cuba est du 110 volts contre 220 en France.  Il se peut que certains appareils électriques aient du mal à fonctionner.
- Soyez rassuré, vous êtes en sécurité à Cuba. La police est présente de manière plus ou moins discrète et les villes sont truffées de caméras de surveillance. Sans compter qu'avec le régime actuel, il faudrait être fou pour s'en prendre à un touriste... Un cubain qui ferait du mal à un étranger risque sa vie ! Vous pouvez donc vous balader sans danger, même à des heures tardives (à l'exception peut-être d'un ou deux quartiers de La Havane).
- Ne prenez pas mal les compliments que pourront vous lancer des inconnu(e)s. Les Cubains s’en font très facilement. Quand vous irez acheter votre sandwich, il se peut que la vendeuse vous appelle "mi amor" ou "cariño", cela ne veut pas dire pour autant qu'elle est amoureuse de vous ! LOL. Les cubains sont chaleureux, vous le remarquerez, ils s'appellent souvent entre eux par un terme affectueux : hermano, socio, compadre/compay. Cela ne veut pas dire qu'ils s'aiment tous mais cela fait partie des us et coutumes.

Attention !

Même si Cuba est un petit paradis sur terre et que les cubains aiment passionnément leur île, tout n'est pas tout rose tous les jours.

Les cubains manquent de tout ou presque, n'oublions pas que l'île est toujours sous embargo américain malgré le rapprochement diplomatique entre les deux pays. Par exemple, la libreta (ticket de rationnement) est toujours en vigueur. Cuba reste un pays pauvre et ses habitants ont du développer un système D, pour le meilleur et pour le pire.

Pour le meilleur on soulignera l'éducation (les cubains étudient et sont très instruits, d'où le taux d'alphabétisation supérieur ou égal à celui de la France). Le système de santé n'est pas en reste : les médecins cubains sont parmi les meilleurs du continent et les soins prodigués sont de qualité. Idem pour le domaine pharmaceutique, Cuba dépose régulièrement de nouvelles licences. Mais les médicaments manquent parfois et les hospitalisations sont lourdes à gérer pour les familles. Même si le système est quasi-gratuit, il faut parfois verser un dessous de table pour pouvoir obtenir un rendez-vous plus rapidement.

Pour le pire, nous retrouvons la prostitution plus ou moins déguisée, surtout dans les grandes villes. Si vous voyager seul(e), des jineteros/as se proposeront peut-être à vous. D'autres essaieront plus subtilement de vous charmer, pour vivre quelques comme des "riches yumas" (petit surnom données aux blancs européens ou américains), avec l'espoir que vous les rameniez dans votre valise. En effet, il est encore extrêmement compliqué pour des raisons économiques et administratives pour un cubain lambda de sortir du pays, voire quasiment impossible s'il n'a pas une invitation d'un ressortissant étranger ou qu'il n'exerce pas une profession médicale ou culturelle l'autorisant à voyager et quitter le pays sous certaines conditions. Sachez qu'un(e) cubain(e) n'a, en théorie, pas le droit de vous héberger chez lui, sans l'avoir déclaré à l'administration. Si vous le faites, vous le/la mettez en danger.

Si vous avez un peu de place dans votre valise, n'hésitez pas à apporter quelques "cadeaux". Il ne s'agit pas de les distribuer dans la rue, en grand seigneur, surtout que les cubains sont très fiers et propres sur eux! Si vous vous liez d'amitié avec quelques cubains, vous pourrez leur laisser quelques souvenirs. Les femmes (comme les hommes) raffolent des parfums français, produits d'hygiène (savon, shampoing, dentifrice, gel, déodorants). Par exemple, la marque Yves Rocher convient parfaitement ainsi que les échantillons de parfum, on ne vous dit pas d'acheter le dernier Dior j'adore ;-) Vous pouvez également apporter des vêtements, chaussures, des clés USB, affaires et matériel de sport, accessoires de musique (jeux de cordes pour la guitare par exemple). Si vous avez l'occasion de rencontrer des enfants, de faire une partie de foot avec eux, vous pouvez tout simplement leur offrir quelques chewing-gums (chicle) et bonbons (caramelos) et des peluches pour les plus petits ou autres jeux. Les cubains que vous rencontrez dans les casas particulares ne sont pas les plus à plaindre, mais rien n'empêche de leur laisser un petit cadeau. Vous pouvez également leur demander de vous conseiller un "centre social" pour y déposer ce que vous aurez apporté. Si vous apportez des médicaments, nous vous conseillons de les remettre impérativement à un médecin.

 

 

BON VOYAGE et BONNES VACANCES !!! BUEN VIAJE Y FELICES VACACIONES !!!

Commentaires: 1
  • #1

    THIERY (jeudi, 01 décembre 2016 12:58)

    Merci pour tous ces conseils judicieux et les circuits ainsi que les adresses ( à enrichir peut être) :-)